Exemple d'application métier avec Silverlight 3 et .NET RIA Services - Partie 6 : Data Transfer Objects (Objets de transfert de données - DTO)

Cet article fait partie d'une série de traductions d'articles de Brad Abrams sur le développement d'applications métier avec Silverlight 3 et .NET RIA Services.

Retrouvez l'ensemble des articles de la série sur cette page : Exemple d'application métier avec Silverlight 3 et .NET RIA Services.

Commentez cet article : Commentez Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

Les deux auteurs

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Traduction

Cet article est la traduction la plus fidèle possible de l'article original de Brad Abrams, Business Apps Example for Silverlight 3 RTM and .NET RIA Services July Update: Part 6: Data Transfer Objects (DTOs).

Data Transfer Objects - les objets de transfert de données (DTO)

J'ai reçu quelques questions intéressantes sur ma série jusqu'ici... Deux ou trois lecteurs ont noté qu'il n'était pas toujours une bonne idée de retourner les types DAL vers le client. Par exemple, dans la deuxième partie, j'ai retourné le type SuperEmployee défini par Entity Framework.

Par exemple, si vous changez votre back end d'EF à NHibernate il y aurait peut-être un certain effet de ceci dans la projection du client. Je peux aussi plus facilement contrôler comment l'entité apparait de manière exacte au client. Tant la forme des données ainsi que la validation, etc.

Pour répondre à ces préoccupations certaines personnes ont utilisé un schéma pour des Data Transfer Objects (DTO), ou comme certains les appellent, des objets client.

Pour démontrer combien il est facile d'utiliser ce schéma avec les services RIA et Silverlight 3 j'ai pris l'exemple de l'application des parties précédentes de la série et je l'ai modifié pour retourner des DTO plutôt que des types DAL.


La démo requiert les éléments suivants (tout est 100 % gratuit) :

Vous pouvez, de plus, télécharger les fichiers de la démo complète et jeter un œil à l'application en cours d'exécution.

D'abord, j'ai défini mon type d'objet de transfert de données (DTO) sur le serveur. Idéalement, j'aurais pu faire le type de la forme que je voulais, selon ce qui est le mieux pour le client. Ensuite, j'ai ajouté les métadonnées de validation directement au type. Cette validation se passera du côté serveur ET client avant que vos méthodes DomainService soient appelées.

 
Sélectionnez
public class SuperEmployeeDTO
{
 
       public SuperEmployeeDTO()
       {
       }
   
 
       [ReadOnly(true)]
       [Key]
       public int EmployeeID {get;set;}
 
 
       [RegularExpression("^(?:m|M|male|Male|f|F|female|Female)$", 
           ErrorMessage = "Gender must be 'Male' or 'Female'")]
       public string Gender {get;set;}
 
       [Range(0, 10000,
           ErrorMessage = "Issues must be between 0 and 1000")]
       public Nullable<int> Issues {get;set;}
&#160;
       public Nullable<DateTime> LastEdit {get;set;}
&#160;
       [Required]
       [StringLength(100)]
       public string Name {get;set;}
&#160;
       public string Origin {get;set;}
&#160;
       public string Publishers {get;set;}
&#160;
       public string Sites {get;set;}
}

Remarquez, j'ai quelques attributs de validation sur ce type, donc je suppose que techniquement, ce n'est pas purement un DTO... Si vous avez besoin d'un DTO pur, vous pouvez bien sûr mettre ces attributs sur le client...

Puis mes méthodes DomainService mappent simplement des types DAL au DTO lorsque les données sortent et du DTO aux types DAL lorsque les données entrent.

 
Sélectionnez
public IQueryable<SuperEmployeeDTO> GetSuperEmployeeDTOs()
{
   return this.Context.DBSuperEmployeeSet
              .Where(emp=>emp.Issues>100)
              .OrderBy(emp=>emp.EmployeeID)
              .Select (emp=> new SuperEmployeeDTO () {
                   EmployeeID = emp.EmployeeID,
                   Gender = emp.Gender,
                   Issues = emp.Issues,
                   LastEdit = emp.LastEdit,
                   Name = emp.Name,
                   Origin = emp.Origin,
                   Publishers = emp.Publishers,
                   Sites = emp.Sites
              });
}
public void UpdateSuperEmployee(SuperEmployeeDTO superEmployee)
{
&#160;
   var orgEmp = this.ChangeSet.GetOriginal(superEmployee);
&#160;
   var DbEmp = this.Context.DBSuperEmployeeSet
       .Where(e => e.EmployeeID == superEmployee.EmployeeID)
       .FirstOrDefault();
&#160;
   if (orgEmp.Name != superEmployee.Name) DbEmp.Name = superEmployee.Name;
   if (orgEmp.Gender != superEmployee.Gender) DbEmp.Gender = superEmployee.Gender;
   if (orgEmp.Issues != superEmployee.Issues) DbEmp.Issues = superEmployee.Issues;
   if (orgEmp.LastEdit != superEmployee.LastEdit) DbEmp.LastEdit = superEmployee.LastEdit;
   if (orgEmp.Origin != superEmployee.Origin) DbEmp.Origin = superEmployee.Origin;
   if (orgEmp.Publishers != superEmployee.Publishers) DbEmp.Publishers = superEmployee.Publishers;
   if (orgEmp.Sites != superEmployee.Sites) DbEmp.Sites = superEmployee.Sites;                    
}

Remarquez ici que nous devons obtenir la valeur d'origine en retour. C'est-à-dire la valeur que le client a vue en dernier... ce qui est important pour nous afin de savoir quel élément a réellement changé sur le client. Sans cela, nous aurions à supposer que TOUS les éléments ont changé et cela créerait beaucoup plus de conflits de données. De cette façon, nous ne modifions le modèle EF qu'avec les éléments qui ont changé.

Enfin, j'ai besoin de mettre à jour quelques noms sur le client parce que j'ai modifié le nom de SuperEmployee à SuperEmployeeDTO... mais ceci est très facile à faire.


Exécutez l'application et elle apparait comme on l'avait laissée dans la deuxième partie, mais cette fois-ci toutes les données sont transmises via DTO ce qui vous donne plus de souplesse.


D:\Work\Traduction Article\Business Apps Example for Silverlight 3 RTM and .NET RIA Services July Update\images\PArt 6\Step 3.png

Conclusion

Ceci conclut donc la sixième partie de cette série d'articles sur le développement d'applications métier avec Silverlight 3 et .NET RIA Services. La septième partie sera consacrée au magasin de données basé sur ADO.NET Data Services.

Remerciements

Je tiens ici à remercier Brad Abrams pour nous avoir autorisé à traduire son article.
Je remercie également ClaudeLELOUP pour sa relecture et ses propositions.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2011 Brad Abrams. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.